Nouvelle rentrée scolaire : Monsieur le Président, appliquez la loi !

Nouvelle rentrée scolaire : Monsieur le Président, appliquez la loi !

Cette rentrée scolaire est marquée par la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires dans toutes les écoles publiques. Cette réforme vise, dans l’intérêt des enfants, à leur faciliter les apprentissages fondamentaux qui sont recentrés sur le matin. C’est en effet le matin que les enfants sont les plus réceptifs. Personne ne le conteste.

Ils vont donc bénéficier de 5 matinées d’enseignement au lieu de 4 après qu’en septembre 2007, le gouvernement de M Sarkozy annonçait au 20 h de TF1, sans concertation, la suppression brutale d’une demi-journée de classe à tous les élèves de France. A quoi il faut ajouter la suppression de 80 000 postes dans l’Education nationale et la suppression de la formation des enseignants… Qui oserait dire que l’Education était alors une priorité ?

La mise en oeuvre de cette réforme en 2014 suscite des interrogations, voire des oppositions, souvent contradictoires. Souvent l’intérêt de l’enfant a été oublié.

Suite à des assouplissements, elle permet de regrouper les nouvelles activités périscolaires sur une seule demi-journée, pour faciliter la gestion des locaux comme le recrutement des intervenants, notamment en milieu rural.

Cette nouvelle organisation du temps scolaire a des incidences sur celle des transports scolaires. C’est une obligation légale pour le département d’organiser ces transports à laquelle il ne peut se soustraire ni faire comme bon lui semble.

Or en Côte-d’Or, les élus de droite se sont livrés à une véritable désinformation en encourageant à ne pas appliquer la loi. Et en annonçant en décembre 2013 un surcoût exorbitant de … 2 000 000 d’€…qui a fondu à 0,8 M€ en juin 2014 ! De combien sera-t-il exactement après la rentrée ? Avant 2008, le transport était assuré sur 5 jours déjà. On pourra donc comparer.

Pour les familles, la gratuité a été maintenue. Mais la participation pour les communes a encore augmenté en passant de 131 à 151 € par élève et par an ! Pour mémoire, cette participation était de 101 € en 2008/2009. Soit une hausse nette de + 50 % en 5 ans !

Nous souhaitons la réussite de tous les élèves partout en Côte-d’Or et bonne rentrée à tous.

 

Tribune publiée dans le numéro de septembre 2014.

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON
[email protected]
           


Suivez le groupe sur Twitter !



  • RT : Ma réaction suite aux déclarations du Président du CD21 Les effets d'annonces se succèdent, mais rien de… https://t.co/aoeEE5Tmkw Il y a 1 année 11 mois
  • Notre tribune est en ligne avec nos propositions pour Alésia, en Côte-d'Or. A retrouver aussi dans l'édition de sep… https://t.co/HoDCRBUo19 Il y a 1 année 11 mois
  • A lire dans la dernière édition de Côte-d'Or Magazine, notre tribune "Pour une action sociale innovante" https://t.co/XSdULuZtNN Il y a 2 années 1 mois
Aller en haut