La démocratie locale attaquée

La démocratie locale attaquée

A l’heure où les questions ne manquent pas sur l’état de la démocratie dans notre pays, quand dans de nombreux pays elle redevient un horizon possible, deux mesures sectaires, absurdes et néfastes viennent d’être prises par la droite.

Lors de la session du conseil général de la Côte d’Or jeudi 21 avril dernier la majorité UMP-Nouveau centre a décidé qu’au sein des conseils d’administration des collèges et des maisons de retraite, seuls les élus membres de la majorité exécutive représenteront le département. En justifiant ce choix, le Président du Conseil général a fait voler en éclat le consensus respecté depuis des décennies sur la présence de l’élu territorial, déniant donc que pour défendre les besoins des établissements, des élèves, des familles, nul n’est mieux placé que l’élu local, qu’il soit de gauche ou de droite.

Ainsi dans les conseils d'administration des collèges Claude Guyot à ARNAY-LE-DUC, Jean Lacaille à BLIGNY-SUR-OUCHE, Georges Brassens à BRAZEY-ENPLAINE, Edouard Herriot et du Chapitre à CHENOVE, Camille Claudel à CHEVIGNY-SAINT- SAUVEUR, Carnot, Champollion, Clos de Pouilly, Gaston Bachelard, Jean-Philippe Rameau, Henri Dunant, Les Lentillères, Le Parc, Marcelle Pardé, Gaston Roupnel, et André Malraux à DIJON, Albert Camus à GENLIS, La Champagne à BROCHON, Emile Lepitre à LAIGNES, François de La Grange à LIERNAIS, Roland Dorgelès à LONGVIC, Marcel Aymé à MARSANNAY-LA-COTE, Pasteur à MONTBARD, Félix Tisserand à NUITS-ST-GEORGES, André Lallemand à POUILLY-EN-AUXOIS, Jean Rostand à QUETIGNY, des Hautes Pailles à ECHENON, Champ Lumière à SELONGEY, Jacques Mercusot à SOMBERNON, Alésia à VENAREY-LES LAUMES

Et dans les conseils d'administration des Maisons de retraite publique à Bligny-sur-Ouche, Laignes, Longvic, Pouilly en Auxois et Saint Jean de Losne.

Entre la logique sectaire du Président du Conseil général et la logique de la démocratie locale, un choix a été fait. La majorité UMP-Nouveau centre réussit donc à éloigner un peu plus le citoyen de l’élu local et à contredire ses propres déclarations sur les territoires.

Tribune publiée dans le numéro de juin 2011 de Côte-d'Or Magazine.

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON
[email protected]
           


Suivez le groupe sur Twitter !



  • RT : Ma réaction suite aux déclarations du Président du CD21 Les effets d'annonces se succèdent, mais rien de… https://t.co/aoeEE5Tmkw Il y a 1 année 2 mois
  • Notre tribune est en ligne avec nos propositions pour Alésia, en Côte-d'Or. A retrouver aussi dans l'édition de sep… https://t.co/HoDCRBUo19 Il y a 1 année 3 mois
  • A lire dans la dernière édition de Côte-d'Or Magazine, notre tribune "Pour une action sociale innovante" https://t.co/XSdULuZtNN Il y a 1 année 5 mois
Aller en haut