Session du 24 juin 2020 : nos propositions pour n'oublier aucun territoire ni personne

Session du 24 juin 2020 : les vidéos des interventions

Retrouvez ici les interventions des élu.e.s du groupe des Forces de progrès lors de la session consacrée au Budget supplémentaire du 24 juin 2020 .
 

 

Plusieurs amendements (à retrouver intégralement ci-dessous en cliquant sur les liens ou sur les vignettes) ont été défendus avec des propositions concrètes pour n'oublier personne ni aucun territoire  :

  • A crédits constants, les crédits prévus (2,5 M€) n'étant pas entièrement dépensés (1,5M€), un amendement présenté par Colette POPARD visait à augmenter le taux de la subvention départementale pour les communes dans le cadre des appels à projet "Village Côte-d'Or" : de 50% pour toutes les communes actuellement, il était proposé de différencier ce taux selon le potentiel fiscal des communes pour augmenter progressivement le taux jusqu'à 80% pour les communes aux moyens les plus faibles.
  • Pour faire face aux difficultés directement provoquées par le confinement, Céline MAGLICA a défendu une série de mesures concrètes, suite à la session du 15 juin, visant à augmenter plusieurs dispositifs d'aides directes et en créer de nouveaux, notamment pour aider au financement des charges courantes (eau, gaz, électricité), de l'abonnement internet ainsi que la création d'un dispositif d'évaluation de l'équipement et de l'accès des collégiens aux outils numériques.
  • Les personnels des EHPAD, les aides à domiciles ou auxiliaires de vie ont eu un rôle essentiel et vital. Depuis trop longtemps, leurs moyens sont contraints. Christophe AVENA a défendu deux amendements visant à augmenter de 20% le point GIR (pour financer la part "dépendance" en EHPAD à la charge du Département avec l'ARS), et visant à augmenter de 10% les rémunérations de base des aides à domicile.
  • Pour les familles dont un enfant fréquente la restauration scolaire enfin, notamment pour les familles monoparentales plus souvent fragilisées, Massar N'DIAYE a défendu un amendement visant, sur le seul premier semestre 2020, à l'exonération complète et exceptionnelle des frais de restauration pour les familles dont les revenus mensuels n'excèdent pas 1200€ et à une remise de 50% des mêmes frais sur la même période pour les familles dont les revenus mensuels sont compris entre 1200€ et 1400€ par mois.

Toutes ces propositions ont été rejetées par la majorité départementale.

Enfin, deux voeux déposés au nom du groupe ont été adoptés à l'unanimité pendant cette session : 
- un voeu relatif à l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mexique, présenté par Mme Sandrine HILY ;
- un voeu relatif à la taxe de séjour, présenté par Mme Céline TONOT.
Vous trouverez les textes de ces deux voeux ci-dessous (cliquer sur la vignette pour accéder au document).

 

Tags: 

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON
[email protected]
           


Suivez le groupe sur Twitter !



  • RT : Ma réaction suite aux déclarations du Président du CD21 Les effets d'annonces se succèdent, mais rien de… https://t.co/aoeEE5Tmkw Il y a 2 années 1 semaine
  • Notre tribune est en ligne avec nos propositions pour Alésia, en Côte-d'Or. A retrouver aussi dans l'édition de sep… https://t.co/HoDCRBUo19 Il y a 2 années 2 semaines
  • A lire dans la dernière édition de Côte-d'Or Magazine, notre tribune "Pour une action sociale innovante" https://t.co/XSdULuZtNN Il y a 2 années 2 mois
Aller en haut