Hommage à André Gervais

André Gervais, notre cher André,

 

Tu fais partie de ces êtres que l'on voudrait ne jamais perdre.

Homme droit, apprécié de tous, travailleur infatigable, au service des autres.
Tu étais un homme plein d'une ironie discrète, un esprit bienveillant guidé par des valeurs profondément sociales, humanistes, fraternelles.
Tu aimais la Culture : à chacun de tes congés, tu allais visiter une expo, voir un spectacle, découvrir un musée.
Tu aimais le Morvan, sa campagne, son calme, l'apaisement qu'il te procurait.
Tu aimais ta ville, Dijon, que tu arpentais chaque jour pour permettre à tous de mieux circuler, de mieux vivre.
Tu aimais ton quartier, la Fontaine d'Ouche, que tu défendais au quotidien.

Homme de culture. Homme de solidarité. Respecté de tous.
Tu as consacré une grande partie de ta vie aux autres, travaillant dans et pour l'intérêt général.
Sans saute d'humeur, avec rigueur, détermination et esprit d'équité, tu menais à bien tes dossiers, participait aux réunions, répondait aux habitants.

Homme d'humour et de convivialité. Tu exerçais un regard aiguisé sur la politique, le monde, toujours plein de bon sens et d'intelligence.
Tu aimais rire, partager un bon moment, tu aimais le collectif, l'amitié.
On pouvait te croire un peu rigide, distant quand, en réalité, tu étais modeste, exigent et généreux.
Ta voix était lente et douce mais tes mots justes et précis.

Tu étais un homme libre, un homme juste, un humaniste.
L'homme au vélo, Monsieur Tram... tous les dijonnais te connaissaient et appréciaient ce grand bonhomme grisonnant perché sur son vélo circulant droit et impassible dans les rues de la ville.

Tu resteras cet élu profondément respectable et respecté, élu de terrain, intègre, travailleur et à l'écoute avec un sens des valeurs chevillé au corps.
Ton engagement à gauche, tes combats politiques faisaient de toi un camarade, un frère d'armes.
Ton humanité, ta droiture, ton investissement au service des autres faisaient de toi un homme bien.

Salut à toi l'ami. Tu nous manqueras terriblement.
Tu laisseras l'empreinte d'un grand homme.
Tous se souviendront de toi comme quelqu'un de bien... quelqu'un de bien.

Céline Maglica, Conseillère départementale, binôme d'André Gervais
Tribune publiée dans l'édition de septembre 2017 du magazine départemental.

Tags: 

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON
[email protected]
           


Suivez le groupe sur Twitter !



  • A lire dans la dernière édition de Côte-d'Or Magazine, notre tribune "Pour une action sociale innovante" https://t.co/XSdULuZtNN Il y a 1 mois 1 semaine
  • A revoir en ligne après la session de lundi au Conseil départemental de la Côte-d'Or, l'intervention de… https://t.co/Hr49pKAgez Il y a 1 mois 3 semaines
  • Nous revenons sur la situation dans les établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD) dans l… https://t.co/GuZvUJIwRh Il y a 5 mois 2 semaines
Aller en haut