Les Forces de Progrès sont un groupe politique au sein de l'Assemblée départementale de la Côte-d'Or.
Il réunit les conseillers départementaux socialistes, écologistes, progressistes et divers gauche.

Les actus du groupe

L’eau : un bien commun à partager

L’eau : un bien commun à partager

S’il est légitime que le département se préoccupe de la disponibilité de l’eau, la méthode laisse à désirer ! Une fois de plus dans ce dossier, nous avons vivement engagé le Président du département à trouver la voie de la concertation afin de ne pas décider seul de l’utilisation des outils et réseaux gérés par les autres collectivités !

L’eau est une ressource vitale et cela n’autorise pas le Président à décider seul, à la place des collectivités qui en ont en charge cette compétence, de la façon d’exploiter les ressources.

La Métropole de Dijon approvisionne aujourd’hui plus de la moitié des habitants du département et a conclu plus d’une dizaine de conventions pour servir autant de communes ou syndicats mixtes extérieurs à son strict périmètre. Dans le même temps, le département envisage avec le seul syndicat d’Auxois-Morvan (SESAM) un usage de la réserve de Grosbois sans discussion avec le Syndicat Mixte de Chamboux qui utilise cette ressource depuis 1972 et travaille sur un projet d’amélioration conciliant tous les usages, depuis 6 ans !!!

Les acteurs locaux sur le terrain n’ont besoin ni d’un acteur supplémentaire, ni d’une conduite hors sol de ce dossier. C’est la raison de notre opposition en session du 24 juin au rapport présenté : l’eau est un bien commun que nous avons en partage.

Le changement climatique conduira à des épisodes de sécheresse plus fréquents et plus denses. Dans cette perspective, comment comprendre une démarche isolationniste ? Il est de notre responsabilité de veiller à un usage partagé et responsable aussi bien des deniers publics que des ressources naturelles.

 

Tribune publiée dans l'édition de septembre 2020 du magazine départemental.

 

Tags: 

Session extraordinaire du 24 août 2020 : les vidéos des interventions

Session extraordinaire du 24 août 2020 : les vidéos des interventions

Retrouvez ici les interventions des élu.e.s du groupe des Forces de progrès lors de la session extraordinaire du 24 août 2020, intégralement consacrée au plan de soutien départemental en réponse à la crise sanitaire et sociale Covid-19.
 

 

Au cours de cette session extraordinaire, deux amendements ont été défendus avec des propositions concrètes pour n'oublier personne ni aucun territoire  :

  • D'une part, concernant les aides aux communes, un amendement a été présenté par Colette POPARD qui visait à augmenter le taux de la subvention départementale pour les communes dans le cadre des appels à projet "Village Côte-d'Or" : de 50% pour toutes les communes actuellement, il était proposé de différencier ce taux selon le potentiel fiscal des communes pour augmenter progressivement le taux jusqu'à 80% pour les communes aux moyens les plus faibles.
  • D'autre part, concernant les aides à domiciles ou auxiliaires de vie qui ont eu un rôle essentiel pendant le confinement, Christophe AVENA a défendu un amendement visant à donner au département les moyens d'augmenter de 10% les rémunérations qui leur sont versées.

Ces deux amendements ont été repoussés par la majorité départementale.

Tags: 

Communication politique payée par l’argent du contribuable côte-d’orien : c’est NON !

Communication politique payée par l’argent du contribuable côte-d’orien : c’est NON !

Nous avons été informés le 29 juin par mail que le Conseil départemental préparait l’édition d’un magazine « bilan de mandat 2015-2021» à paraître cet été, six mois avant les élections cantonales de mars 2021.

Dans cette période post-Covid, nous pensons que l’argent des contribuables devrait plutôt être utilisé pour aider celles et ceux que la crise économique et sanitaire a durement frappé.e.s.

Nous refusons cette utilisation de l’argent des contribuables côte-d’oriens à des fins politiques.

Nous continuerons à vous informer de nos actions au cours des réunions que nous organisons régulièrement, ainsi que des outils habituels :

 

Tribune publiée dans un numéro spécial et supplémentaire du magazine départemental en aout 2020

 

Tags: 

Retard dans le déploiement de la fibre : 2,4 M€ de pénalités à payer par le Département.

Retard dans le déploiement de la fibre :
2,4 M€ de pénalités à payer par le Département.

 

A la commission permanente du 11 mai, le Président du Conseil départemental a présenté une délibération pour verser des indemnités de retard de 800 000 euros à chacun des trois groupements d'entreprises chargés de déployer la fibre. Au total, le Département versera 2,4 M€ HT d'indemnités.

Interrogé sur les motifs de ce retard par courrier le 11 mai 2020, il nous a répondu la veille de la session du 24 juin, mettant en avant les retards d’approvisionnement en fibre optique. Mais les protocoles d’accord ne mentionnent pas ce motif pour justifier ces indemnités mais stipulent : "le planning prévisionnel n'a pas pu être respecté. Le retard constaté quant à la livraison des études d'exécution, ainsi que leur qualité insuffisante, ont nécessité de nombreuses mises au point techniques et administratives. De ce fait, le programme d'activité initialement prévu n'a pu être réalisé."

Donc il s’agit bien de retard dans les plannings : la qualité insuffisante des études a eu pour conséquence un retard dans l’exécution des travaux. Nos questions sur l’éventuelle responsabilité du département ou sur la possibilité d’un recours contre Orange sont restées sans réponse.

Nous avions mis en garde le Président sur les effets d’annonce et sur les plannings intenables. Aujourd’hui, le Département doit régler 2,4 M€ minimum (voire 3 M€ en cas d’application de clauses optionnelles) pour n’avoir pas tenu les délais.

Cet argent public aurait pu être utilisé à bon escient, si le Président avait été plus prudent, plus sage et n’avait pas privilégié, comme toujours, sa communication sur le fond du dossier.

Tribune publiée dans l'édition d'août 2020 du magazine départemental.

Tags: 

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON
[email protected]
           


Suivez le groupe sur Twitter !



  • RT : Ma réaction suite aux déclarations du Président du CD21 Les effets d'annonces se succèdent, mais rien de… https://t.co/aoeEE5Tmkw Il y a 2 années 2 semaines
  • Notre tribune est en ligne avec nos propositions pour Alésia, en Côte-d'Or. A retrouver aussi dans l'édition de sep… https://t.co/HoDCRBUo19 Il y a 2 années 3 semaines
  • A lire dans la dernière édition de Côte-d'Or Magazine, notre tribune "Pour une action sociale innovante" https://t.co/XSdULuZtNN Il y a 2 années 2 mois
Aller en haut