Les Forces de Progrès sont un groupe politique au sein de l'Assemblée départementale de la Côte-d'Or.
Il réunit les conseillers départementaux socialistes, écologistes, progressistes et divers gauche.

Les actus du groupe

Aéroports de Paris : signons pour le référendum !

Aéroports de Paris : signons pour le référendum !

Les Aéroports de Paris (ADP) sont des acteurs économiques majeurs avec près de 600 000 emplois directs et indirects, soit 2,2% de l’emploi en France et 1,4% du PIB. Outil majeur pour la transition écologique, frontière principale de la France, ils représentent un domaine foncier de près de 7 000 hectares.

Le Gouvernement a décidé de vendre ce bien commun à des entreprises privées et de perdre la main en terme d’aménagement du territoire pour le seul profit de promoteurs immobiliers. Pourquoi vendre une entreprise publique dont le chiffre d’affaires a augmenté de 70% et les bénéfices de 127% en 10 ans ? Pourquoi vendre une entreprise publique qui rapportera 185 millions d’euros à l’État en 2019 ?

Ce projet brade le patrimoine des Français à la puissance privée et réitère le scandale de la privatisation des autoroutes. À l’initiative des parlementaires socialistes, 248 sénateurs et députés de tous les partis politiques ont lancé la procédure de référendum d’initiative partagée pour faire d’ADP un service public national. Malgré les pressions du gouvernement, le Conseil constitutionnel a validé cette initiative historique.

C’est maintenant aux citoyens de transformer l’essai. Nous avons 9 mois pour recueillir le soutien de 4,7 millions de citoyennes et citoyens afin d’organiser le premier référendum d’initiative partagée de notre histoire ! C’est pourquoi, nous vous appelons à apporter votre soutien pour défendre la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aéroports de Paris.

Rendez-vous pour signer la pétition sur https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Tribune à paraitre dans l'édition de septembre du magazine départemental de la Côte-d'Or.
 

Tags: 

Non les services publics et les fonctionnaires ne sont pas des "charges" !

Non les services publics et les fonctionnaires ne sont pas des "charges" !

Après 85 000 suppressions sous le quinquennat de N. Sarkozy, 120 000 nouvelles suppressions étaient promises par E. Macron : les fonctionnaires et les services publics sont encore présentés comme une charge. Et faire mieux avec moins reste dangereux, à l’heure où les secteurs de la santé ou de la justice sont au bord de l’implosion faute de moyens.

Leur éloignement fait craindre pour la sécurité quand ferment les gendarmeries. On craint pour sa santé quand la maternité ou les urgences ne sont plus là. Leur réduction fait craindre pour l’éducation quand il s’agit d’enseignants. Pour la mobilité quand il s’agit de faire fonctionner des trains, des gares, ou entretenir les routes.

Pour nous, les services publics sont donc des investissements pour l’avenir. Si certains services, comme l’université, ne peuvent pas être partout, c’est beaucoup moins admissible pour des services publics de base : les établissements scolaires, de soin, les gendarmeries, les perceptions, les petites gares, etc…

A l’avenir, l’accès à certains services sera de plus en plus numérique. Et ce développement appelle à rester vigilants aux coûts financiers et humains. Rien ne sert de déshumaniser les relations entre usagers et services. La modernité technologique ne peut devenir un but en soi : c’est un simple instrument, à utiliser avec intelligence.

Selon une formule célèbre, les services publics sont le patrimoine de ceux qui n’en possèdent pas ! Ils attirent avec eux d’autres services au public. A ce titre, ils sont les garants de l’égalité des territoires. La présence locale des services publics doit devenir la priorité d’un aménageur du territoire digne de ce nom.

Tribune publiée dans l'édition de juillet-août 2019 du magazine départemental.

Tags: 

Budget supplémentaire 2019 : les vidéos de nos interventions

Retrouvez ci-dessous les interventions faites en session du 24 juin 2019 consacrée au budget supplémentaire pour 2019. Par la voix de Lionel Bard, nous avons ainsi défendu un voeu pour soutenir la mobilisation en faveur du référendum d'initiative partagée sur l'avenir des Aéroports de Paris, rejeté au nom d'une argutie juridique.

Pour consulter le voeu déposé par Lionel Bard pour soutenir le référendum d'initiative partagée contre la privatisation des aéroports de Paris, cliquez ici.

Tags: 

Pacte de solidarité Côte-d'Or 2019-2021 : les vidéos des interventions en session

Retrouvez ci-dessous les interventions de Colette POPARD, présidente du groupe, de Céline MAGLICA et de Pierre POILLOT, lors de la session extraordinaire du 14 juin 2019 consacrée au pacte de solidarité Côte-d'Or 2019-2021, adopté à l'unanimité.

Tags: 

Pour nous contacter

03 80 27 39 90


Secrétariat du Groupe des Forces de Progrès du Conseil départemental de la Côte-d'Or
19 boulevard de Brosses
21000 DIJON
[email protected]
           


Suivez le groupe sur Twitter !



  • RT : Ma réaction suite aux déclarations du Président du CD21 Les effets d'annonces se succèdent, mais rien de… https://t.co/aoeEE5Tmkw Il y a 11 mois 2 semaines
  • Notre tribune est en ligne avec nos propositions pour Alésia, en Côte-d'Or. A retrouver aussi dans l'édition de sep… https://t.co/HoDCRBUo19 Il y a 11 mois 3 semaines
  • A lire dans la dernière édition de Côte-d'Or Magazine, notre tribune "Pour une action sociale innovante" https://t.co/XSdULuZtNN Il y a 1 année 1 mois
Aller en haut